Il était une fois…

…une petite Zoé.

Nounours

     Le sommeil me gagne. Je tiens serré tout contre moi mon nounours. Cette relique adorée que Papa a tenue aussi en son temps veille sur moi. Le rapiécé Coco-bel-œil ne voit  plus qu’en mono. Pour lui, aucun  relief, son deuxième  œil s’est décousu au ‘’fil’’ du temps. Imaginez qui monte la garde, quand on sait qu’il ne dort que d’un œil ? Je l’étreins encore plus fort quand son regard attendri me fixe. Il fait tout pour me captiver, et ça marche ! « -Fais dodo, mon Coco-bel-œil, dis-je en lui tapotant le dos, ta fatigue est méritée, toi qui as tant vécu ! ». C’est alors, sans sourciller, qu’il ferme son œil en verre marron et m’emmène dans ses rêves les plus profonds…. 

Image de prévisualisation YouTube


Réponses desactivées.

colombine40 |
Quand ma plume parlera |
gonthim |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | célia dojan
| marietheresedarcquetassin
| Le blog de Lyllie