Il était une fois…

…une petite Zoé.

Capitaine Haddock

     Le retour à la maison est interrompu par une grosse vague qui nous emporte…. « pinceau, oh pinceau, m’entends-tu ? » Un radeau se dessine alors sous nos pieds. Le vent gonfle la voile improvisée avec les draps de mon lit. Je tiens bon la barre, comme un capitaine aguerri, faisant croire à Nounours que je métrise la situation. Avec mon semblant de vieux flibustier, j’aiguise mon œil sur l’horizon qui rejoint la mer au ciel. En vérité, pour moi, c’est le grand vide, la peur de l’inconnu m’effraie. Coco-baux-yeux m’agrippe plus fort, il doit entendre résonner les battements accentués de mon cœur. De longs cris stridents passent au dessus de notre embarcation. Un goéland  pleure, il vient nous rassurer. « -Terre ! Oui, terre ! Terre tout droit devant ! » Une nouvelle aventure nous attend…  radeau

 …Afin de me sécuriser, Nounours, à l’aide de mon pinceau magique, se métamorphosa en Capitaine Haddock.  « Mille millions de mille sabords ! Tonnerre de Brest!! Pirate d’eau douce!» Le marin se mit à baragouiner des injures qui émergeaient des BD de Tintin, bons vieux moments de lectures communes avec Papa, alors enfant. 

Image de prévisualisation YouTube


Laisser un commentaire

colombine40 |
Quand ma plume parlera |
gonthim |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | célia dojan
| marietheresedarcquetassin
| Le blog de Lyllie